SALON DU MAGHREB - Quelque part dans le monde ...
SALON DU MAGHREB

Se connecter pour vérifier ses messages privés






Merci de Votez pour ce site


 Coucou Invité 
Bienvenue sur le forum 
 
 


Quelque part dans le monde ...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SALON DU MAGHREB Index du Forum -> Le Salon Principal -> Journal du Forum -> Presse Internationale

Sujet précédent :: Sujet suivant  
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Mer 5 Mai - 18:48 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant

03/05/2010 / BURKINA FASO
QuestNet, une arnaque "pyramidale" qui débarque en Afrique


Des clients de QuestNet portent des ChiPendant pour "éloigner les ondes nocives des téléphones portables".
Emmanuel, l'un de nos Observateurs au Burkina Faso, nous alerte sur une société, QuestNet, qui développe un réseau de vente qui lui semble douteux dans son pays. Après enquête, il s'avère que cette société, déjà interdite dans plusieurs pays d'Amérique et d'Asie, tente effectivement d'implanter en Afrique un commerce de type "pyramidal", une vieille arnaque déguisée en système de vente révolutionnaire.

Paul M.
Notre Observateur explique comment fonctionne le système
Paul M. (pseudonyme) souhaite rester anonyme. Il a été invité par un ami à une conférence organisée par QuestNet dans un hôtel de Koudougou, au Burkina Faso.

Nous étions une centaine dans l'hôtel. Les gens de QuestNet nous ont expliqué que leur société commercialise deux produits. Le Bio Disc d'une part, un filtre qui permettrait "d'énergiser l'eau" et présenté comme un remède miracle. Le ChiPendant d'autre part, un pendentif qui éloignerait les mauvaises ondes (portable, micro-onde, etc.) et qui permettrait d'améliorer sa forme de façon spectaculaire.

On nous a expliqué que revendre ces produits pouvait nous rendre riche. L'achat du premier Bio Disc, ou du premier ChiPendant, est certes très onéreux, 325 000 F CFA (495 euros) mais, selon eux, nous pourrons rentrer rapidement dans nos frais. Car dès que nous recrutons deux personnes pour revendre ces produits, nous gagnons 30 000 F CFA. Ensuite, nous touchons une commission sur chaque nouveau revendeur que nous attirons, mais aussi sur les revendeurs qu'eux même auront recruté. D'après eux, on peut ainsi devenir riche très vite. Ils nous ont d'ailleurs affirmé que 2 000 personnes vendaient déjà leurs produits au Burkina.
Ce type de commerce me semble suspicieux. D'abord parce que leurs produits est tellement cher que des gens autour moi sont obligés de s'endetter pour l'acheter. Ensuite parce que je ne suis pas convaincu de l'efficacité du Bio Disc et du ChiPendant. J'ai fait des recherches sur Internet, personne ne parle de ces produits en France. Or, s'ils étaient si efficaces que ça, est-ce qu'on les vendrait uniquement au Burkina ?"

Paul M.

  • Burkina Faso
  • Informaticien
Décryptage d'une arnaque
Alertée par notre Observateur, l'équipe des Observateurs de France 24 a fait une enquête sur la société QuestNet.
La société QuestNet pratique la vente "pyramidale", un système qui lui permet d'arnaquer les vendeurs de ses produits. Ce système de vente est connu et parfaitement expliqué sur cette page Wikipedia. En résumé, QuestNet fait croire à ses vendeurs qu'ils parviendront à trouver facilement des revendeurs sur lesquels ils toucheront des commissions. Or c'est faux. Le système peut effectivement permettre aux tout premiers vendeurs de gagner un peu d'argent, en profitant de la crédulité de leurs proches. Mais, très vite, le nombre de vendeurs est trop important et il n'y a plus assez d'acheteurs pour écouler les produits QuestNet. L'immense majorité des gens qui achètent très cher le Bio Disc ou le ChiPendant n'ont donc aucune chance de recruter assez de vendeurs pour rentrer dans leur investissement.
Ce système de vente est interdit dans plusieurs pays, notamment en France, au Canada et en Belgique. La société QuestNet profite depuis des années du flou qui existe dans certaines législations nationales pour développer son arnaque. Dès que son activité soulève des suspicions dans un pays, elle en cherche un nouveau où s'implanter.

Interdit en Inde et à Dubaï   
L'origine géographique de QuestNet est inconnue, mais nous avons retrouvé de premiers signes de son activité aux États-Unis, où elle vendait, sous le nom de "Gold Quest", des pièces de monnaie de collection aux populations amérindiennes. Depuis le début, son activité est basée sur une arnaque de type pyramidal. Condamnée aux Etats-Unis (ici une décision de la SEC, le gendarme de la bourse américain, contre GoldQuest), Gold Quest/Quest Nest s'est également implantée dans d'autres pays, adaptant ses produits au marché local, mais appliquant toujours la même méthode de vente. Elle a ainsi été condamnée en Inde, à Dubaï et a attiré l'attention de parlementaires au Cambodge.
Elle a d'abord tenté de commercialiser des sous-verres censés protéger du sida...   
La société s'implante aujourd'hui sur le continent africain. Elle a d'abord tenté de commercialiser des sous-verres censés protéger du sida en Ouganda, au Kenya et au Rwanda. Dans ce dernier pays, une enquête lancée par la Banque nationale du Rwanda a toutefois rapidement abouti à l'interdiction de QuestNet, sur décision expresse du ministre des Finances. QuestNet tente aujourd'hui de s'implanter dans d'autres pays du continent, comme la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso.
L'arnaque de QuestNet touche surtout les plus pauvres   
Les objets commercialisés par QuestNet sont présentés comme des remèdes miracles, sans bien sûr que leur efficacité soit prouvée scientifiquement. Mais là n'est finalement pas le problème, car c'est le système de vente lui-même qui est frauduleux. L'arnaque de QuestNet touche surtout les plus pauvres, ceux qui rêvent de devenir riche rapidement. L'arnaque participe en outre à la destruction du tissu familial. Car c'est auprès de leur famille et de leurs amis que les vendeurs de QuestNet tentent de recruter des revendeurs. Ils poussent souvent leurs proches à s'endetter et se retrouvent responsables de leurs problèmes financiers lorsque la pyramide s'écroule.
Nul besoin d'ouvrir un bureau   
QuestNet dispose d'une méthode très efficace pour se développer dans un nouveau pays. Nul besoin d'ouvrir un bureau. La société commence par organiser une réunion d'informations, le plus souvent dans un hôtel. Elle attire ses premiers vendeurs en leur offrant notamment des tarifs préférentiels. Une fois ces premiers vendeurs recrutés, la viralité du système fait le reste. QuestNet transfère ensuite rapidement ses bénéfices hors du pays, avant que le nombre de vendeurs soit trop important, que la pyramide s'effondre et que le scandale éclate. La société sait très bien gérer sa communication et utilise le Net pour répondre aux attaques dont elle fait l'objet. Elle met notamment en ligne des blogs et des pages de questions/réponses spécifiques à tous les pays dans lesquels elle s'implante (ici pour la Côte d'Ivoire). Elle dispose également de nombreux sites et blogs très bien référencés dans Google. Ils ressortent parmi les premiers résultats de recherche pour "QuestNet fraud" ou "Qest Net scam". Sur ces pages, QuestNet affirme utiliser un système de vente "à plusieurs étages" tout à fait légal, et non "pyramidal". Dans la plupart des pays où la société s'est implantée, les juges ont vu les choses autrement...

source : France 24
 
Publicité





 MessagePosté le: Mer 5 Mai - 18:48 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Jeu 6 Mai - 10:56 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant

INDE : Le seul survivant du commando à l'origine des attentats de Bombay condamné à mort

Eh bien pas de pitié avec les terroristes ... lol
 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Mar 11 Mai - 07:35 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant



 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Ven 14 Mai - 07:35 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant

[*]THAÏLANDE : Les affrontements entre l'armée et les "chemises rouges" se poursuivent à Bangkok


[*]La tension reste très forte dans la capitale thaïlandaise où les "chemises rouges" sont retranchées depuis la mi-mars. Depuis hier, des affrontements meurtriers s'y déroulent, les autorités cherchant à en reprendre le contrôle par la force.

[*]
[*]ÉTATS-UNIS : Trois arrestations dans le cadre de l'enquête sur l'attentat manqué de New York


[*]Le FBI a mené plusieurs perquisitions dans le nord-est des États-Unis, dans le cadre de l'enquête sur l'attentat manqué de Times Square, en plein cœur de new York. Trois personnes ont été arrêtées pour des questions d'immigration.

[*]
[*]GRÈCE : Explosion à proximité d'une prison de haute sécurité dans la banlieue d'Athènes


[*]Un engin explosif a détoné devant la prison de Korydallos, située à l'ouest de la capitale grecque, blessant légèrement une femme. Un appel anonyme avait averti des médias de l'imminence de l'explosion.

[*]
[*]FESTIVAL DE CANNES : Les strip-teaseuses de Mathieu Amalric ouvrent la compétition officielle


[*]Avec Mathieu Amalric aux commandes de "Tournée", le premier film projeté en compétition officielle, Cannes se dévoile avec espièglerie. Attention film burlesque à la sauce française !
 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Ven 14 Mai - 18:45 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant

Info > France

MARSEILLE12 blessés à Marseille dans l'accident d'un train pour touristes
 - Un adolescent de 14 ans a été grièvement blessé vendredi dans l'accident d'un petit train touristique à Marseille qui a fait au total...

REUTERS |  RMC.fr  |  14/05/2010

MARSEILLE (Reuters) -

Douze personnes ont été blessées, dont trois sérieusement, dans l'accident d'un petit train touristique vendredi à Marseille, a-t-on appris auprès des marins-pompiers.
L'accident s'est produit vers 14h00 sur l'un des deux petits trains qui assurent le transport des touristes dans le centre ville de la cité phocéenne.
C'est au moment où il quittait le parking de la basilique Notre-Dame-de-la-Garde, le monument le plus visité de la ville, que l'un des wagons du train s'est couché sur la chaussée.
Les blessés les plus sérieux sont un septuagénaire qui souffre d'un écrasement du bras, un homme d'une quarantaine d'années victime d'une fracture de la clavicule, et une petite fille de sept ans souffrant d'une luxation de la hanche.
Les 12 blessés ont été dirigés vers divers hôpitaux de la ville. Aucun pronostic vital n'est engagé.
Agé de 46 ans, le conducteur du véhicule a été placé en garde à vue dans les locaux du Service central des accidents.
"Le test d'alcoolémie s'est avéré négatif", a-t-on précisé de source judiciaire.
Les enquêteurs privilégient ainsi la piste d'une vitesse excessive aggravée par la forte déclivité de la route.

Jean-François Rosnoblet, édité par Gérard Bon
 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Lun 17 Mai - 07:01 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant




  MONNAIES : Nouvelle dégringolade de l'euro, qui atteint son plus bas niveau depuis quatre ans
 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Ven 4 Juin - 07:45 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant



 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Mer 9 Juin - 07:00 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant





 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Jeu 10 Juin - 07:18 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant




 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Ven 11 Juin - 07:00 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant


 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Mar 17 Aoû - 07:41 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant


 
Vladimir
Membre en Or

Membre en Or

Hors ligne

Messages: 485
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Pays: Arabie Saoudite
Point(s): 4 964
Moyenne de points: 10,24
 MessagePosté le: Jeu 18 Nov - 08:57 (2010)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ... Répondre en citant

Opinions

Il faut sauver Tarek Aziz !


Par Chedli Klibi, Ancien secrétaire général de la Ligue des Etats Arabes 
 


 


Condamné à mort le 26 Octobre par la justice irakienne, l'ancien vice-Premier ministre de Saddam Hussein a certes toujours défendu avec brio la politique de son pays, mais il n'avait aucune responsabilité directe dans les décisions prises par l'ancien raïs.

C'est dans les années 1970 que j'ai connu Tarek Aziz. II était alors chargé de l'Information et de la Culture. Membre important du Baas irakien, il était, avec Saadoun Hammadi, ministre du Pétrole à I'époque, le seul intellectuel du gouvernement. Tarek Aziz croyait a un destin arabo-islamique des peuples de la région, y compris de ses populations chrétiennes. Comme le fondateur du parti Baas, le Syrien Michel Aflaq, lui-même chrétien, il devait estimer, probablement, que ses coreligionnaires n'avaient d'avenir dans la région que dans la mesure où ils trouveraient le moyen de s'y intégrer de manière durable. Voulant ressusciter une tradition de cohabitation entre "gens du Livre" remontant aux premiers siècles de I'islam, le chef du Baas préconisait au Moyen-Orient I'arabisme comme plateforme socioculturelle pour tous, musulmans et chrétiens. Mais il y ajoutait une proximité prononcée avec I'islam, dont il célébra le Prophète dans un texte devenu célèbre et appris par cœur par nombre de ses partisans.

Ce trait explique aussi l'audience que connut rapidement le Baas auprès de l'élite musulmane syrienne. Professeur dans les années 1940, Aflaq eut une grande influence sur ses élèves, qui constituèrent le premier noyau de son futur parti. Comme Mahmoud Messadi, en Tunisie, il hypnotisait par son verbe. Ses disciples, étudiants à Paris, évoquaient sans cesse ce maître à penser inoubliable. Ils disaient qu'il leur parlait de l'islam comme d'un creuset de culture et de civilisation qui avait donné un grand essor à la région en rassemblant ses populations, jadis éparses et même souvent en conflit. Ce souci de rassembler les Arabes au-delà de leurs différences confessionnelles était le thème majeur du Baas et séduisait les jeunesses cultivées dans beaucoup de pays arabes.

Tarek Aziz, qui a passé quelques années de sa jeunesse a Damas, y rencontra Michel Aflaq et subit son ascendant. Si le maître a fini, sur le tard, par se convertir à l'islam après s'être installé a Bagdad, Tarek Aziz n'a jamais eu de tels états d'âme. II connaissait parfaitement l'histoire et la littérature arabes, mais s'intéressait apparemment très peu aux choses de la religion.

II ne comptait pas beaucoup d'amis parmi ses collègues du gouvernement ou ses « camarades » du parti. Fier de sa double culture et imbu de sa supériorité intellectuelle, quelque peu hautain aussi dans ses rapports, il jouissait, au surplus, de certains égards auprès de Saddam, son ancien compagnon d'exil, devenu son chef. Cela faisait beaucoup de jaloux qui, souvent médisants dans leurs confidences, prétendaient qu'il était le mauvais génie du président. Tarek Aziz paie aujourd'hui ces accusations tout à fait mensongères.

Car ses relations avec Saddam étaient loin d'être claires, et il y avait sans doute une fascination réciproque. Le militant, devenu le ministre des choses importantes aux yeux de Saddam, les Affaires étrangères, vouait à son chef un dévouement à toute épreuve, un véritable culte. II était sous I'emprise de cette force physique qui frappait tous les visiteurs, ce langage singulièrement emphatique, ce regard qui figeait I'interlocuteur. Saddam, pour sa part, était subjugué par l'intelligence de Tarek Aziz, l'éloquence tranquille avec laquelle celui-ci développait des idées qu'il trouvait neuves, et qui confortaient toujours ses propos en leur donnant une assise intellectuelle.

Tarek Aziz aimait-il Saddam? Difficile à dire. L'homme n'était point enclin aux confidences. Cependant, il me semble acquis qu'il était convaincu que Saddam était imperméable à la contradiction, quel que fût l'enjeu. II savait aussi la prédilection de son président pour les opinions tranchées – sans nuances inutiles –, qu'il jugeait seules dignes d'intérêt, parce que, selon lui, seules utiles et courageuses. Et Tarek Aziz s'y pliait, persuadé qu'il n'avait pas le droit de se prononcer contre un avis déjà exprimé haut et fort par le président devant des collaborateurs. Et il était condamné à toujours approuver, avec comme seule liberté la possibilité de commenter ou d'apporter un éclairage favorable.

Quant aux relations avec l'Iran, si Tarek Aziz a été au centre du premier incident connu entre les deux Etats après I'avènement de Khomeiny, il ne reste pas moins vrai que les raisons de ce conflit, long et meurtrier pour les deux parties, échappaient à la logique. Comme tout ce que Saddam entreprenait concernant les relations avec des voisins. Tarek Aziz n'y avait donc aucune part de responsabilité directe. Mais il défendait, toujours avec brio, les causes que Saddam considérait comme siennes, personnelles. La guerre de huit ans avec Téhéran en était une des plus sensibles. Un contresens commis à cet égard par un ministre de la Sante brillant, mais quelque peu naïf, valut à celui-ci d'être aussi tôt exécuté.

Tarek Aziz avait pour devoir de défendre, dans les assises arabes ou internationales, la politique irakienne. II le faisait avec une fougue qui parfois lui valait de solides inimitiés. En Europe, si on appréciait la qualité de son discours, on était déconcerté de voir tant de talent mis au service de si mauvaises causes. Mais sans se douter que Tarek Aziz lui-même était le premier à souffrir de cette pénible vérité.

Par dévouement pour son maître, ou par sacrifice de soi pour sa communauté, Tarek Aziz était une conscience et une intelligence toutes deux malheureuses », car constamment en distorsion avec les valeurs ou la logique.

Comme beaucoup, je croyais que les Américains –auxquels il a choisi de demander asile– allaient l'aider à quitter I'Irak, convaincus qu'il n'avait commis aucun acte criminel.

Ceux qui I'ont livré a ses ennemis politiques ont commis un acte odieux. « Le jugement » qui vient d'être annoncé ne grandit ni les uns ni les autres.


Paru dans Jeune Afrique, N° 2600 (du 7 au 13 novembre 2010)



source :   



 
Contenu Sponsorisé





 MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:50 (2016)    Sujet du message: Quelque part dans le monde ...

 
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    SALON DU MAGHREB Index du Forum -> Presse Internationale
Page 1 sur 1

 
Votez pour ce site Top Maroc

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation


Contact ADC - Ատրիան
Cobalt 2.0 phpBB base template by Jakob Persson.
Copyright © 2002-2004 Jakob Persson


Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com